La CFDT en Limousin

Publié le 11/05/2015 à 15H12
La Confédération Française Démocratique du Travail est née en 1964 lors d'un congrés exceptionnel à Paris tenu le 6 et 7 Novembre. Elle fait suite au programme de déconfessionnalisation de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens. Si cette dernière ne disparait pas, la CFDT devient importante dans le paysage syndical français et est actuellement un des 5 syndicats représentatifs.

cfdt limousin434px

A sa création en 1964, la CFDT regroupe des régions administratives ; ainsi voit le jour l'union régionale centre-ouest (URCO) comprenant la région du Limousin et la celle du Poitou Charentes dont le siège se trouvait à Angoulême, chef lieu de la Charente. Il faut attendre 1978 pour que se crée l'union régionale interprofessionnelle (URI) du Limousin, elle se sépare alors de celle du Poitou Charentes. Cette séparation se fait partout en France, la CFDT compte désormais 22 URI.

L'URI du Limousin s'est tout de suite décomposée en trois unions départementales, à savoir l'UD de Creuse, de Corrèze et de Haute Vienne. L'URI est autonome politique, mais reste solidaire financièrement de l'URI Poitou Charentes jusqu'en 1981, l'URCO n'a alors, à cette époque, pas complètement disparue.

L'implantation de la CFDT en Limousin est tout d'abord difficile, cela est due au fait que ce territoire est le berceau original d'un autre syndicat à influence nationale, à savoir la CGT créée en 1895 à Limoges.

En 1985, la présence de la CFDT est pratiquement nulle dans les entreprises de moins de 50 salariés - entreprises qui constituent l'essentiel du tissu économique du Limousin. C'est trois ans plus tard, soit en 1988, que la CFDT commence son développement dans la région puisqu'elle augmente son nombre d'adhérents de 25% ; cette progression continue mais moins rapidement : +5% en 1991 et +7,16% en 1993.

En 1998, un rapport fait état d'une progression de plus de 51% du nombre d'adhérents dans la région du Limousin depuis 9 ans ; cette importante augmentation place l'URI du Limousin en 10ème position sur 22 régions. Depuis, cette implantation reste à peu près stable et aujourd'hui la CFDT dénombre environ 6 000 adhérents dans la région limousine.

Bien que la CGT reste un syndicat important dans la région eu égard à son histoire, la CFDT a su convaincre les salariés par son travail et ses idées.